On estime que dans environ 30% le jeûne sain

0

Le cancer du rein survient principalement chez les hommes. Le principal groupe à risque est celui des hommes après 45 ans et celui des femmes entre 55 et 74 ans. Ces dernières années, des cas ont été décrits à un jeune âge, ainsi qu’après de fortes doses de chimiothérapie.

Parmi les facteurs de risque de cancer du rein, il est mentionné, entre autres, les caractéristiques environnementales, hormonales et génétiques. Les principaux sont: fumer (exposition à des substances cancérigènes contenues dans la fumée de tabac sur les néphrons) – on estime que dans environ 30% des cas chez les hommes et 24% chez les femmes, le Cancer du rein peut être directement causé par le tabagisme.

Ils indiquent un le jeûne sain degré grave de la maladie

Exposition aux produits chimiques-nitrosamines, amiante, dioxyde de thorium, cadmium, abus d’analgésiques, obésité associée à un risque accru de cancer du rein, en particulier chez les femmes, parmi les tumeurs héréditaires, il est possible d’identifier le cancer du rein dans le syndrome de von hippel-Lindau, le syndrome de Bourneville-Pringle, également dans le rare cancer dit familial du rein.

Le Cancer du rein s’accompagne souvent de changements chromosomiques tels que: translocation entre les chromosomes 8 et 3, délétions entre 5, 11 et 17, présence du gène suppresseur 3p. principaux symptômes: une tumeur maligne du rein peut se développer de manière asymptomatique sur le jeûne sain une longue période de temps. La triade classique (hématurie, douleur et gonflement perceptible) ne se produit que chez 7-15% des patients. Ils indiquent un degré grave de la maladie.

Chacun des symptômes de parler séparément est observé plus souvent. L’hématurie (apparaît chez environ 40-60% des patients) est le plus souvent indolore et peut se manifester à n’importe quel stade de la maladie, plus rapidement en cas de lésion par le processus tumoral du système calciforme.

Ils indiquent un le jeûne sain degré grave de la maladieUne tumeur rénale est rarement une couverture tangible, à l’ère actuelle du progrès, de la recherche, de l’imagerie, le jeûne sain le plus souvent, détectée accidentellement lors d’une échographie. La douleur peut être une douleur colique ou sourde dans la région lombaire. Indique l’implication des structures musculo-squelettiques de la paroi postérieure de la cavité abdominale ou s’accompagne d’une tamponnade du système Calco-lochmatique dans le processus de saignement.

La douleur minceur efficace peut être une douleur

Un nombre important de patients peuvent présenter des symptômes systémiques tels que: anémie hypochrome: véritable polycythémie (augmentation du nombre de globules rouges RBC), température subfébrile ou fièvre, réduction de la masse corporelle, hypercalcémie (augmentation du taux de calcium dans le sang), le jeûne sain sueur nocturne, hypertension artérielle, ESR accrue.

Syndromes paranéoplasmiques (sécrétion ectopique de substances biologiquement actives telles que: paratigormone, érythropoïétine, phosphatase alcaline, prostaglandines, ACTH, insuline, aldostérone, gonadotrophines, minceur efficace IL-6), polymyosite, amylose (amylose), altération de la fonction hépatique-encéphalopathie hépatique.

Environ 30% des patients minceur efficace nouvellement diagnostiqués avec un cancer du rein, il y a des métastases à distance. Les organes dans lesquels le Cancer du rein métastase le plus souvent sont:

  • poumons (75%)
  • tissus mous (33%)
  • OS (20%)
  • le foie (18%)
  • système nerveux central (8%)

Ce n’est Santé qu’avec l’angiomyolipome

Les tumeurs bénignes sont généralement asymptomatiques, détectées accidentellement lors du diagnostic d’autres Santé maladies. Inconfort, douleurs lombaires apparaissent lorsque la tumeur atteint une taille significative.

Ce n’est qu’avec l’angiomyolipome que les symptômes peuvent rarement survenir en raison de saignements dans l’espace périantal ou minceur efficace d’hématurie. Le diagnostic d’une tumeur rénale est le plus souvent établi sur la base le jeûne sain de l’anamnèse, de l’examen physique, des études de laboratoire et de l’imagerie.

Il convient de noter un test sanguin complet, Santé transaminase, phosphatase alcaline, azote uréique, créatinine, clairance de la créatinine et effectuer une analyse d’urine générale.

Ce n'est Santé qu'avec l'angiomyolipome

Les tests d’imagerie vous permettent de déterminer la gravité clinique basée sur la classification TNM et comprennent: Échographie de la cavité abdominale-évaluation de l’infiltration des muscles lombaires, des ganglions lymphatiques et des épines tumorales dans les vaisseaux veineux des reins et de la veine cave. Dans les cas de suppositoires tumoraux et dans les cas douteux, le flux sanguin est évalué en utilisant la technique d’échographie Doppler.

Dans le cas du Cancer du rein

Tomodensitométrie (CT) Kidney Cancer Association de la cavité abdominale-évaluation des ganglions lymphatiques régionaux, rapport de la tumeur aux organes voisins et différenciation entre les éléments du kyste et les tumeurs solides.

l’imagerie par résonance magnétique (IRM) de la cavité abdominale est une étude particulièrement utile pour le diagnostic des tumeurs oncocytomiques, tout comme l’artériographie-une image caractéristique des artères qui divergent radialement de la partie centrale de la tumeur à la périphérie le jeûne sain (roue à rayons).

Urografię-est maintenant plus souvent abandonné en faveur de la tomodensitométrie avec des shaders RKS, en raison de la faible sensibilité et la spécificité. Thoracique et scintigraphie osseuse pour diagnostiquer la présence de métastases à distance. Dans le cas du cancer du rein, la méthode de diagnostic n’est pas recommandée, compte tenu de la faible sensibilité, car les masses tumorales dans les reins ont un caractère hétérogène et les résultats sont souvent faux.

Le cancer du rein peut se développer minceur efficace à partir de: Épithélium des tubules rénaux Santé ou d’autres composants du néphron:

  • cancer des cellules claires
  • cancer des cellules chromophiles (basophiles, éosinophiles)
  • cancer des cellules chromophobes (typiques, éosinophiles)
  • oncocytome d’origine rénale
  • cancer des tubules (Bellini)

Néphrectomie radicale – Kidney Cancer Association du milieu du rein

Stromales: Bénigne-fibromes, lipomes, hémangiomes, tumeurs mixtes (angiomyolipome) Malin-sarcomes, lymphomes, myélomes Kidney Cancer Association Tissu rénal fœtal indifférencié – Tumeur de Wilms – principalement chez les enfants.

Néphrectomie radicale - Kidney Cancer Association du milieu du reinÉpithélium transitoire des voies urinaires. Le cancer du rein est une tumeur dans laquelle le seul traitement efficace est le traitement chirurgical, en raison de sa sensibilité modérée aux rayonnements ionisants et la chimiothérapie. Méthodes de traitement chirurgical. Néphrectomie radicale du milieu du rein, du fascia Garott, Kidney Cancer Association des glandes surrénales et de la partie supérieure de l’uretère.

Néphrectomie partielle ou énucléation de la tumeur, utilisée si nécessaire pour une opération d’épargne(avec cancer du Santé rein bilatéral). La néphrectomie bilatérale est réalisée en cas de lésion des deux reins et en cas d’impossibilité d’effectuer au moins une néphrectomie partielle unilatérale. De plus en plus, l’ablation locale d’une tumeur constituée d’une résection cunéiforme du rein avec une tumeur ou d’une excrétion-énucléation de la tumeur est autorisée.

Auparavant, la procédure était réservée aux patients atteints d’un seul rein ou d’un cancer bilatéral. À l’heure actuelle, il est prouvé que dans minceur efficace les tumeurs périphériques jusqu’à 4 cm, la survie est similaire à l’ablation complète du rein. Dans de nombreux centres, la néphrectomie laparoscopique devient la norme.